SAINE ABONDANCE

Votre jardin-potager naturellement abondant et sans effort :
les secrets d’une récolte maximale

 

Pourquoi les mauvaises herbes de votre jardin poussent-elles mieux que vos tomates ?

Pourquoi des techniques naturelles 100% révolutionnaires sont-elles cachées au grand public – alors qu’elles sont 10 fois plus rentables à l’hectare que l’agriculture classique ?

Pourquoi manger 5 fruits et légumes par jour est MAUVAIS pour votre santé s’ils viennent des supermarchés ?

 

Si vous souhaitez obtenir les réponses à ces questions, vous êtes au bon endroit.

 

Je trimais au jardin des heures durant…

Si comme moi vous jardinez, vous savez de quoi je parle.

Auparavant, moi aussi, je passais mes samedis et dimanches à trimer dans le jardin : à arroser, désherber, nettoyer, nourrir, planter, débroussailler, tondre, etc…

Tout ça pour rien, ou presque rien.

 

Malgré mon amour du jardinage et mon travail, j’obtenais de faibles récoltes de fruits et de légumes.

Si bien que ma famille considérait le jardinage comme un simple passe-temps, un loisir personnel.

Et j’enrageais de voir, sur un tas de compost abandonné dans un coin du jardin, des graines de courge pousser en abondance sans aucun de mes soins.

Et puis j’ai compris.

 

Et maintenant, les récoltes du jardin sont devenues la principale source de notre alimentation.

Pourtant, je ne fais quasiment plus rien ! C’est incroyable… mais vrai !

LA solution pour un sublime potager naturel réside ici

Le potager idéal existe, en intérieur comme en extérieur ! Que vous viviez en ville ou à la campagne.

Et il risque de vous surprendre : naturellement abondant, il nécessite un entretien quasi nul.

Ni arrosage, ni désherbage, ni entretien du sol.

Ce jardin est tellement productif que vous n’avez qu’une chose à faire : récolter et partager avec vos proches les surplus de récoltes !

Impossible ? Je vous explique

Que vous soyez un jardinier expérimenté ou totalement débutant, cette lettre s’adresse à vous. Elle explique en détail les méthodes gagnantes.

Comment cesser d’être l’employé de votre jardin

Entretenir son jardin est normal.
Y passer plus de temps que nécessaire est une erreur !

La plupart des jardiniers font hélas des efforts considérables, inutiles et contreproductifs. Puis ils s’étonnent que les mauvaises herbes poussent mieux que leurs tomates.

Dites adieu au mal de dos !

Avec les bonnes techniques de jardinage naturel, vous n’avez besoin de vous baisser qu’UNE SEULE FOIS : lorsqu’il s’agit de récolter.

Vous n’êtes plus obligé d’avoir le dos courbé des heures durant.

Vous allez découvrir des techniques incroyables pour cesser de vous fatiguer. Par exemple, comment :

  • planter sans se baisser
  • diminuer par 2 la fréquence d’arrosage à porter de lourds seaux d’eau
  • supprimer les heures éreintantes à désherber votre sol

 

Récolte réelle : 300 kg de fruits et légumes par an dans son jardin de 50m2 !

 

C’est en découvrant le jardin de Joseph que j’ai eu le déclic !

Joseph habite la région de Rouen.
Et son jardin est devenu peu à peu une célébrité nationale !

Pourquoi ?

 

Car son jardin ne ressemble à aucun de ceux que vous avez pu voir dans votre vie.

Les plantations n’y sont pas rectilignes, les fruits et les légumes poussent en abondance. Son jardin sent remarquablement bon, et on s’y sent si bien !

C’est pourtant un petit jardin pavillonnaire à la base.

Ses récoltes sont tellement importantes qu’il peut aisément distribuer les surplus.

Il peut partager ses délicieuses récoltes avec ses proches et son voisinage.

Quel est son secret ?

Une technique aussi sensationnelle que peu connue pour récolter un MAXIMUM

Cette technique, 100% naturelle, c’est la PERMACULTURE !

Oubliez les BETISES et les idées reçues véhiculées par les médias.

La permaculture n’est PAS une science ésotérique réservée aux habitants du fin fond des Cévennes.

Tout le monde en parle, mais personne ne sait ce que c’est

Il existe 3 types de personnes :

  • Celles qui ne connaissent pas la permaculture. Elles ont une vue biaisée des médias, donc elles s’en font une idée restreinte ou fausse. C’est normal.
  • Celles qui n’ont pas intérêt à ce que les personnes découvrent et s’approprient cette technique gratuite et sensationnelle.
    Un véritable complot se joue. Les lobbys et les conflits d’intérêts économiques ne veulent pas votre bien. J’en reparle un peu plus bas.
  • Celles qui connaissent et bénéficient de la permaculture dans leur jardinage et dans leur vie.
    Il s’agit d’un cercle d’initiés. Mais puisque vous lisez ces lignes, vous êtes à votre tour en train de découvrir cette puissante technique naturelle qui va améliorer votre santé.

Cette technique de jardinage est la seule qui ne présente aucun inconvénient.

Le problème, c’est que très peu de personnes savent réellement ce que c’est !

14 millions de recherches

Il existe 14 millions de résultats sur Google, des centaines de blogs, de forums et d’articles contenant des informations souvent contradictoires concernant les bonnes pratiques de permaculture au jardin.

J’ai perdu un temps considérable à parcourir ces sites.

Avec cette jungle d’infos sur le web et quasiment aucune revue sur le sujet, il est normal d’être perdu.

Allons à la recherche de ceux qui savent…

Les 3 secrets cachés des initiés

Les jardiniers experts en permaculture sont sereins. Ils ont toujours un état d’esprit positif, puisqu’ils savent comment récolter un maximum en en faisant le moins possible.

 

Voici 3 de leurs secrets :

 

Secret N°3 : Ils pensent esprit d’équipe.
Ils savent que leur potager se comporte comme une équipe de rugby.

En effet, dans la nature, il existe des combinaisons végétales gagnantes.

Par exemple, planter ensemble ces trois légumes (courge + haricot + maïs) multiplie par 4 leur rendement tout en fertilisant votre sol. Et ce n’est qu’un exemple parmi des centaines.

Joseph, lui, le sait bien. C’est pourquoi il a planté plus de 140 espèces différentes, avec cette
technique. Je vous rappelle qu’il récolte plus de 300kg de fruits et de légumes !

 

Secret N°2 : Ils pensent différemment des autres.
Ne faites PAS comme tout le monde : ne plantez surtout pas des rangées rectilignes.

Je sais, cela parait incroyable, mais c’est TOUT CE QU’IL NE FAUT PAS FAIRE.

Isoler les plantes les prive de l’incroyable synergie présentée ci-dessus.

Secret N°1 : ils pensent stratégiquement.

Le jardinage est tout un art. Dans la nature, aucune plante ne pousse au hasard.

Dans leurs jardins, non plus !

 

Ces jardiniers avertis savent où mettre leurs plantes.
Ils connaissent les techniques qui font passer leurs récoltes au niveau supérieur.

Par exemple, saviez-vous qu’une haie placée à côté de votre potager augmente de 30% son rendement ?

Saviez-vous que vos herbes aromatiques poussent plus rapidement si vous les mettez contre un mur peint en noir ?

Saviez-vous qu’il suffit de « pailler » votre sol afin de diviser par 2 votre arrosage ?

Saviez-vous qu’associer des fleurs (comestibles, c’est encore mieux !) dans votre potager augmente de 100% la pollinisation de vos fruits et légumes ?

Ce n’est que la pointe de l’iceberg

Ces solutions ne représentent qu’une infime partie de ce que la permaculture peut vous apporter.

Il existe une méthodologie précise qui fonctionne pour tout type de situation.

Cette dernière fonctionne quelle que soit la qualité de votre terrain, de votre climat etc.,

Elle vous permet d’obtenir des récoltes saines, savoureuses, naturelles, qui respectent votre environnement et votre santé.

Cette méthode poussée s’appelle « le design en permaculture ».

Mais avant d’entrer dans les détails, laissez-moi vous expliquer l’urgence qu’il y a à connaître et à appliquer ces méthodes naturelles.

Car la situation est grave.

L’urgence de produire votre propre alimentation

 

Avez-vous remarqué le nombre grandissant de cas de cancers et de fatigues chroniques ?

Avez-vous des proches concernés ?

De nombreuses « maladies du XXieme siècle » sont corrélées à notre mode de vie actuel et à notre alimentation industrielle.

Car la plupart des produits frais des supermarchés, sans compter les produits secs industriels, contribuent à dégrader notre santé, lentement mais sûrement.

 

On ne s’en rend compte que trop tardivement.
Au jour le jour, on ne s’en rend pas compte car les pesticides et les conservateurs chimiques sont consommés à petites doses.

Jusqu’au jour où le corps craque.

Nous avons hélas le réflexe de faire nos courses au supermarché, sans nous poser de questions.
Mais regardons de plus près comment cela fonctionne réellement.

Vous trouvez cela normal ?

(Champ de blé traité aux pesticides en Chine – Photo d’amateur prise par Jinning Li et diffusée publiquement dans https://www.shutterstock.com/fr/image-photo/farmers-spraying-pesticide-wheat-field-wearing-547553083?src=8fwWFl-KIO8PqRe3dNVEtQ-1-5)

Est-ce que vous trouvez normal que ceux qui cultivent nos fruits et légumes (avec des traitements chimiques) doivent s’en protéger ainsi alors qu’ils se retrouvent ensuite dans nos assiettes ?

Les produits chimiques (pesticides, herbicides, fongicides etc…) sont des produits dangereux pour notre santé.

Aussi bien pour ceux qui les manipulent que pour ceux qui les consomment.

A savoir : vous, vos proches, vos enfants, vos amis, votre famille.
Les fruits et légumes du supermarché sont quasiment tous bourrés de pesticides.

Alors, pour ceux qui en ont les moyens, on se tourne généralement vers les rayons bio.

Mais attention, le bio n’est pas toujours si vertueux que cela !

Si c’est « bio », c’est tout beau ? Méfiance…

Une fois de plus, le marché tente de piéger les plus naïfs d’entre nous.

Le bio est-il aussi bon qu’on le croit ? Méfiance ! Je ne dis pas que le bio est « mal ».

Je dis que le bio n’est pas toujours « si bien que cela ».

Car le bio est avant tout un label. Et donc, un marché… très lucratif.

Vous payez le prix fort [1] sans garantie d’avoir un produit bio. Le processus de certification et de contrôle est en effet très discutable.

De nombreux agriculteurs et apiculteurs boycottent les appellations « bio » !

« Pourquoi payer pour faire les choses normalement ? »

C’est l’argument de nombreux petits producteurs locaux qui s’indignent : « C’est plutôt l’Etat qui devrait nous payer pour nous féliciter de faire de la nourriture de qualité ».

Une mafia du bio ?

Des entreprises privées font passer un contrôle, elles prélèvent par exemple tous les tickets d’achat d’une coopérative maraichère afin de tracker d’éventuels achats de pesticides hors du seuil minimal toléré par la loi.

Mais qui certifie que ces produits n’ont pas été achetés « en cash », et donc sans laisser de traces dans la comptabilité ?

Pire :

Vous imaginez bien que ce genre de contrôle peut être sujet à de la corruption. Moyennant quelques billets sous la table, certains contrôles peuvent être « arrangés » [4]. Et c’est ainsi que le consommateur final, VOUS, se retrouve arnaqué à payer le prix fort pour rien.

« 100 fois MOINS » !
Je sais que cela parait insensé, et pourtant…

La pomme d’aujourd’hui contient 100 fois moins de nutriments et de vitamines que la même pomme de nos grands-parents, il y a 50 ans. [2]

Je me rends bien compte que, dit de cette manière, cela peut paraître insensé. Pourtant c’est vrai [5] :

Il faudrait manger 100 pommes aujourd’hui pour ingérer autant de vitamines qu’en mangeant une seule pomme à l’époque de nos grands-parents.

Ce constat scientifique est le même pour quasiment tous nos fruits et nos légumes.

Par exemple, alors qu’une pêche suffisait en 1950 pour absorber une bonne ration de vitamine A, il faudrait aujourd’hui en croquer une vingtaine !

Afin de pourvoir aux « apports journaliers recommandés » (AJR) d’une personne en vitamine A, nous devons aujourd’hui consommer 5 bananes, 10 oranges, et 26 pêches contre une de chaque en 1950 pour obtenir notre dose de vitamine A…

Comment c’est possible ?

La raison est simple à comprendre.

Les nutriments, les vitamines, les minéraux et les oligo-éléments des fruits et légumes proviennent du sol sur lequel ils poussent.

S’ils poussent sur un sol fertile, vivant et naturel, alors les fruits et légumes seront de qualité.

S’ils poussent sur un sol mort, maintenu artificiellement par des produits chimiques, alors les fruits et légumes seront uniquement gorgés en eau.

Ils ont pourtant l’air de vrais fruits

Mais ils en ont seulement l’apparence.

Ils sont traités pour avoir une meilleure couleur, pour sembler plus appétissants. On leur ajoute ces fameux « exhausteurs de goût » chimiques, afin de leur donner un peu plus de goût. Or ces ajouts industriels perturbent nos hormones [6].

S’ils proviennent des supermarchés, il y a de grandes chances pour que ces fruits et légumes soient :
– génétiquement modifiés
– bourrés de pesticides
– bourrés de conservateurs chimiques
– bourrés d’eau et de sucre artificiellement ajouté

Ne vous faites pas avoir, c’est purement du maquillage.

Les 10 fruits et légumes les plus contaminés [3] les pesticides

  • Les pommes
  • Les poires
  • Les fraises
  • Les épinards
  • Les pêches et les nectarines
  • Le raisin
  • Le céleri,
  • Les tomates
  • Les poivrons
  • Les pommes de terre.

Je parie que vous consommez au moins 1/3 de ces fruits et légumes des supermarchés.

Ce n’est pas sans risques…

 

Un faux débat dangereux pour votre santé

Ils veulent faire croire que leurs produits sont inoffensifs : ne les croyez pas, protégez-vous.

Ils ? Ce sont les lobbys de l’agro-alimentaire.

Ces entreprises, comme la multinationale Monsanto par exemple, vendent des produits « phyto-sanitaires ». Un nom qui semble compliqué, mais qui désigne simplement les produits chimiques (comme par exemple les herbicides ou les pesticides).

Le nombre de procès des victimes ayant manipulé des produits pesticides est en constante hausse [8].

Teri Mc Call est l’une d’entre elles. Elle a perdu son mari.
Il travaillait dans ses champs avec le tristement célèbre produit « RoundUp », produit et vendu par la Monsanto.

Voici son témoignage :
« Je veux que les gens sachent que, contrairement à ce que Monsanto nous dit, le Roundup n’est pas un produit chimique sûr. Il se retrouve dans tellement d’aliments et dans l’eau que nous ingurgitons tous les jours. On en retrouve dans notre sang. Il fait partie de notre corps maintenant ». [4]

Ces victimes qu’on fait taire

Les lobbys essaient d’acheter leur silence. Mais de plus en plus de personnes témoignent.

John Barton [8], 68 ans : « Dès que j’ai appris que j’avais un cancer, j’ai arrêté d’utiliser du Roundup »

Voici son histoire : « Je suis un agriculteur de la troisième génération. Toute ma vie, on m’a dit que le principal ingrédient du Roundup, le glyphosate, n’était pas dangereux. Pendant cinquante ans, j’ai versé des milliers de litres de cet herbicide de Monsanto sur mes champs. […] En 2015, j’ai fait examiner des grosseurs dans mon cou. On a découvert que j’avais un cancer de stade 3. (…)

Quand vous entendez le mot « cancer », c’est comme si on vous coupait le souffle. Même si vous avez un soutien familial, la souffrance est immense.

J’ai commencé à vraiment travailler dans les champs en 1975, plus ou moins quand le Roundup a été commercialisé. Nous l’utilisions contre les mauvaises herbes. Mon père et mon frère sont morts de cancers. Mon fils a travaillé sur la ferme, il a maintenant des problèmes osseux. »

Mais il y a pire.

Si le monde extérieur ne souhaite pas forcément votre bien, vous vous pensez en sécurité chez vous.

Au risque de vous surprendre, votre cocon intérieur est souvent encore plus nocif pour votre santé que le monde extérieur !

L’air de votre maison est PLUS pollué que l’air de la ville

Vous vous pensiez bien à l’abri chez vous ?

Vous pensiez qu’aérer de temps en temps votre intérieur suffisait à respirer un air sain ?

C’est faux.

 

Pourquoi ?

Dans la ville, les nuages font circuler l’air, ce qui atténue les pollutions concentrées au même endroit. Or, chez vous, de nombreux gaz nocifs sont émis par votre mobilier et les revêtements de vos murs. Vous respirez sans le savoir de multiples pollutions.

Vos meubles, vos objets en plastique, vos tableaux de décoration, vos tapis, vos ustensiles de cuisine en métal, etc… De tous ces objets émanent par exemple ces substances nocives :

  • Colles
  • Peintures
  • Vernis
  • Solvants
  • Benzène, formaldéhyde, ammoniac, xylène, trichloréthylène etc.
  • Fumée de tabac

Sans compter tous ces objets électroniques (ordinateur, téléphone, télévision, chaine hi-fi, micro-ondes, etc…) dont les ondes perturbent notre santé [9].

Des plantes dépolluantes, aux bons endroits, contribuent à régler ce problème de pollution intérieure, trop souvent méconnu.

Certaines plantes agiraient comme de véritables filtres dépolluants, de leurs racines à leurs feuilles. Ces plantes, associées en combinaisons permacoles ou non, peuvent réellement vous sauver la vie.

Voici les plantes qu’il faut mettre chez vous pour dépolluer votre air :

Dans le salon : la plante « silver queen » (aglaonema commutatum)

Dans la cuisine : la plante « Arbre de Jade » (crassula arobrecens)

A côté des objets électroniques : le « cactus du Pérou » (cereus peruianus)

Dans le garage / la salle de bricolage : la plante Sansevière (Sansevieria trifasciata)

La permaculture : seule voie d’issue

La permaculture permet de vous ré-approprier :

  • Votre santé
  • Votre argent
  • Votre alimentation
  • Votre indépendance du système, si vous le souhaitez

 

Vous aussi, gagnez maintenant votre indépendance grâce à la permaculture

 

  • Elle est gratuite
  • Elle est accessible partout et par tous
  • Elle contribue à votre santé : finis les médicaments contre la fatigue pour se sentir en meilleure forme
  • Elle vous permet d’obtenir une alimentation locale : fraîche et saine
  • C’est une technique naturelle pour avoir des récoltes abondantes

Maintenant, vous brûlez d’envie de commencer la permaculture chez vous.

Je sais ce que vous vous dites :

OUI, OUI, OUI, je suis convaincu(e) à 100%, mais COMMENT FAIRE CONCRETEMENT ?

Comment commencer ?

Là, tout de suite.

Aujourd’hui même !

J’ai créé pour vous quelque chose d’unique

Pour accompagner celles et ceux qui veulent retrouver le plaisir du jardinage naturel, j’ai créé quelque chose qui n’existe encore nulle part ailleurs.

Mais avant, permettez-moi de vous en dire plus à mon sujet.

Vous devez vous demander qui je suis

Je m’appelle Florence, et je suis passionnée de nature. Déjà enfant, j’aimais observer les arbres et les animaux. Je tentais de décrypter leur fonctionnement. J’étais vraiment impressionnée.

Cela ne m’a jamais quittée, puisqu’aujourd’hui vous lisez ces lignes.

Lorsque je me suis lancée en jardinage à côté de mon travail, il y a plus de dix ans de cela, je n’avais absolument aucune connaissance, et j’ai commis un nombre considérable d’erreurs.

Je n’avais personne pour me dire ce qu’il fallait faire et ne pas faire.

Depuis, j’ai appris auprès des plus grands !

J’aurais tout donné pour bénéficier d’un accompagnement intégral comme celui que je vous propose.

Je pressentais que beaucoup de choses ne tournaient pas rond.

Cette citation de Mark Twain me revenait souvent en tête quand je voyais les rangées de tomates bien alignées et bien dévastées : « A chaque fois que vous êtes du côté de la majorité, il est temps de faire une pause et de réfléchir ».

La permaculture, si simple, si évidente et pourtant si peu connue, a réellement eu un impact incroyable sur ma vie.

Alors, pourquoi tout le monde ne le fait pas ?

Avant, j’étais comme eux

90% des gens ne se posent même plus la question : ils vont machinalement acheter leurs fruits et légumes aux supermarchés.

Pourtant, ils savent pertinemment que la plupart de ces produits sont bourrés de produits chimiques néfastes à leur santé.

Mais ils se sentent dans l’impasse !

Il y a quelques années, j’étais exactement comme eux :

  • Les produits bio étaient trop chers pour moi.
  • Au tout début, je n’avais pas de jardin et très peu d’expériences.
  • Et surtout, pas beaucoup de temps.

Ces personnes, je les comprends.

Ceux qui ne connaissent pas encore, ou mal, la permaculture ont des idées reçues. C’est normal. Par exemple, des personnes pensent à tort qu’elles ne peuvent pas cultiver de fruits ou légumes en ville, en appartement.

D’autres, étrangement, s’auto-censurent. Elles savent que c’est possible, que c’est génial, mais elles ne se sentent pas à la hauteur.

Avant, j’étais comme elles. Je croyais que la permaculture était « réservée » à certaines personnes. Dans mon inconscient, j’associais la permaculture aux « bobos », ou encore aux personnes irréprochables qui ne prennent jamais l’avion et se déplacent à vélo.

Pour être totalement honnête avec vous :

En fait… J’avais peur.

J’avais peur d’être jugée.

Jugée extérieurement d’un manque de cohérence. Avec des phrases taquines comme,« Alors comme cela, tu fais de la permaculture, toi maintenant ? », « tu manges tes légumes maison et tu voyages plusieurs fois en avion sans que cela te pose de soucis ?» etc..

Je me disais que c’était « tout » ou « rien ». Alors qu’en fait, il suffisait de commencer, tel que l’on est, sans s’enfermer soi-même dans des cases avec des étiquettes.

Vous n’avez qu’une vie. Vivez-la !

 

  • Pas besoin d’être un super héros pour jardiner en permaculture. Venez comme vous êtes, tout simplement !
  • Pas besoin de changer radicalement de vie, de partir s’installer vivre au vert au fin fond des Cévennes pour pouvoir bénéficier des incroyables impacts sur votre vie d’une nourriture saine, d’une reconnexion à la nature, d’une santé de fer.

La permaculture nous apprend qu’on peut faire pousser un réel eldorado sur un sol médiocre.

J’ai créé quelque chose de totalement inédit :

Il s’agit d’un CLUB.

Un club inédit en France.

Et, je pense, dans le monde !

 

J’ai créé le Club des Jardiniers Sereins.

Le Club est :

  • 100% concret.
  • 100% pédagogique.
  • 100% personnalisé.

 

Le Club des Jardiniers Sereins

La mission du Club des Jardiniers Sereins est d’aider toute personne, complètement débutante ou expérimentée, à construire un jardin-potager ultra abondant et autonome.

Toute personne intégrant le Club est CONVAINCUE d’une chose :

La nature fait très bien les choses. Il suffit d’imiter ses secrets pour créer des écosystèmes autonomes plutôt que des potagers sous perfusions chimiques.

Retournez tout Internet, vous ne trouverez pas (et vous perdrez votre temps)

C’est que, évidemment, il existe des astuces pour éviter de faire des erreurs.

Mais elles ne sont pas facilement dévoilées sur Internet, où l’on trouve tout et son contraire dans les forums qui ne parlent que des cas particuliers.

Ou avec des articles « réchauffés » par des journalistes qui n’ont jamais jardiné eux-mêmes.

Ou avec des sujets abordés la plupart du temps en surface.

Tout le monde sait qu’il est très compliqué aujourd’hui de trouver une information fiable et sérieuse sur Internet.

Soyons francs :

A moins d’habiter dans le meilleur des mondes, aucun jardin n’est idéal à la base.

Aucun jardinier non plus !

En revanche, grâce au Club, vous pouvez très rapidement et très facilement obtenir ce jardin rêvé !

Utilisez la permaculture pour faire de vos problèmes des opportunités !

La particularité du Club est d’être un réseau officiel

La plupart du temps en effet, les jardiniers forment des réseaux informels qui se délitent avec le temps.

Ma philosophie est à l’opposé.

Je préfère jouer la carte du partage d’information (au sein de notre réseau bien sûr).

En clair : le Club vous donne accès à des conseils en jardinage naturel très pointus et généralement non partagés ou vulgarisés par la presse généraliste.

Votre potager, c’est réellement de l’ingénierie végétale !

Exit les potagers du petit-bonheur-la chance où on plante « n’importe quoi, n’importe où et n’importe comment » en espérant que cela pousse.

Il y a une réelle stratégie de la Nature à imiter.

Il y a des choses qui marchent.

Et d’autres pas !

Tout est une question de compromis

Si vous voulez des résultats rapides mais avec de mauvaises conséquences sur le long terme (pour votre santé comme celle de votre potager) alors il existe les engrais chimiques par exemple.

Si vous voulez au contraire enclencher le cercle vertueux du jardinage en permaculture, il va falloir vous former et agir un peu chaque mois, pour créer de bonnes bases, et optimiser naturellement vos récoltes.

Avec ce Club, ZERO blabla

J’ai réuni des experts autour de moi pour vous donner la crème de la crème !

Il s’agit de jardiniers et de maraîchers compétents et engagés, qui vous partagent et synthétisent la substantifique moëlle d’années d’expériences et de tests !

Des conseils VECUS !

Qui aident vraiment. Ce ne se sont pas des théories fumeuses ou ésotériques non applicables. Ce sont des conseils très pointus qui ont déjà été testés, et qui ont fait leurs preuves.

Qui sont faciles à comprendre. Je m’interdis tout jargon compliqué. Et je fais tout, avec les autres experts du Club, pour que vous preniez du plaisir à comprendre toutes les ficelles de du jardinage naturel.

Qui sont au plus près de l’actualité et de la réalité scientifique car la permaculture est aujourd’hui étudiée de très près. Les experts qui contribuent sont des professionnels.

Aucune publication n’atteint un tel niveau d’expertise et d’accompagnement humain

Je vous l’ai dit :

l’objectif du Club est de faire en sorte que chaque membre du Club puisse rapidement se bâtir son jardin de rêve pour cheminer vers l’autosuffisance alimentaire.

Cet objectif ne peut être atteint que si vous évitez les erreurs que commettent 98% des gens.

Jardiner de manière classique comporte beaucoup d’actions inutiles voire contreproductives.

Au fur et à mesure des publications du Club, vous allez découvrir l’intégralité des informations essentielles pour récolter un MAX avec le minimum d’efforts, grâce à la permaculture.

Vous découvrirez alors :

Par exemple :

  • Comment commencer en permaculture
  • Quelle combinaison végétale planter selon les mois de l’année
  • Comment régénérer votre sol pour enclencher le cycle de fertilité
  • Comment planifier et organiser l’agencement naturel de votre jardin
  • Comment optimiser vos récoltes
  • Comment prévenir et guérir naturellement vos cultures des maladies
  • Quand et comment planter ou récolter selon les saisons
  • Comment rentabiliser les petites surfaces
  • Comment avoir de bonnes récoltes avec moins de travail

Et j’en passe !

Car, OUI, vous pouvez avoir le beurre et l’argent du beurre

Pour l’avoir vécu, je sais que le jardinage n’est pas obligatoirement synonyme de labeur et de courbatures !

Une fois votre cycle de fertilité installé grâce aux conseils permaculture du Club :

  • Moins vous toucherez votre sol, et MIEUX il se portera
  • Vous arroserez de moins en moins
  • Vous ferez de la sélection pour avoir des graines locales ultra résistantes et adaptées à VOTRE terrain

Je le sais, car je l’ai expérimenté moi-même.

En tant que membre du Club, vous évitez :

De perdre votre énergie

De perdre votre temps

De perdre votre argent

Fini le labyrinthe dans le noir où on se sent seul et déprimé !

Je suis une femme, et j’ai fait mon potager seule.

En étant inexpérimentée.

J’ai commis un grand nombre d’erreurs. J’ai connu de grands moments de solitude.

(J’ai eu de nombreux maux de dos !)

J’ai failli y perdre ma motivation.

Et je n’ai pas perdu que du temps…

… J’y ai aussi perdu de l’argent.

J’ai une bonne nouvelle :

 

Ces efforts, je les ai faits pour que vous n’ayez pas à les faire.

Avec ce Club, je vous propose de passer directement à l’étape supérieure.

Mais attention, il ne s’agit pas d’une baguette magique !

Pour rejoindre ce Club et obtenir durablement le jardin de vos rêves il faut au préalable comprendre les trois points suivants qui sont essentiels :

N°1 : Pas besoin d’avoir un jardin ou de l’expérience au préalable pour bénéficier du Club

Je vous l’ai dit, aucun jardinier n’est parfait, aucun terrain non plus !

Donc « plus d’excuses », il suffit de commencer.
Pas de course aux plantations : avant d’agir, il faut commencer par comprendre comment fonctionne la nature.

N°2 : Faire vos propres tests chaque mois

Comprendre comment fonctionne la nature, en testant chaque mois nos conseils dans VOTRE (futur) jardin.

C’est le meilleur moyen de vous approprier le savoir-faire et de savoir ce qui sera adapté à vos conditions !

N°3 : Ne rien lâcher et ne pas vous décourager trop rapidement

« J’ai paillé et j’ai plein de limaces dessous ! Ça marche pas ! »

En tant que membre du Club, vous n’êtes pas en train de faire un simple potager.

Vous êtes en train de faire vivre à votre potager une réelle opération de chirurgie indolore et invisible dans les premiers temps (car cela se passe sous le sol).

Avant, j’étais frustrée quand je testais des techniques naturelles qui « ne marchaient pas » automatiquement.

Je me suis rendues compte que j’étais surtout impatiente.

Car la permaculture, c’est un grand puzzle.
Ce n’est pas « juste une technique ». C’est un ensemble d’actions.

C’est toute une approche holistique :

  • aussi incroyablement belle qu’efficace,
  • ET respectueuse de tous les êtres vivants qui participent à nos délicieuses récoltes.

Ce que vous pouvez attendre du Club

En tant que membre du Club des Jardiniers Sereins, vous recevrez chaque 15 du mois votre publication confidentielle, adressée personnellement :

Je l’ai conçue de manière à vous accompagner quel que soit votre niveau :

  • Cas pratiques
  • Méthodologie
  • Techniques approfondies
  • Principes et astuces
  • Bons plans

Le Club vous aide à faire le choix crucial

Le choix des premières actions en permaculture et de ce qu’il faut privilégier chaque mois pour être efficient.

C’est-à-dire l’action qui requiert le moindre effort pour rapporter le plus grand niveau de récolte, naturellement.

La rubrique « Que faire au jardin ce mois-ci » vous explique concrètement ce qu’il faut faire, chaque mois de l’année, en accord avec la permaculture et selon les saisons.

La rubrique « La nature décryptée » vulgarise les notions clés d’agronomie. Elle vous permet de comprendre les stratégies d’optimisations.

Cerise sur le gâteau

Dans ce club, nous sommes entre nous. Des jardiniers amoureux de la nature, curieux, prêts à remettre en question nos certitudes et nos pratiques afin de récolter l’abondance dans nos vies.

En tant que membre du Club, vous avez donc accès à un espace privilégié pour échanger avec nous et obtenir les réponses à vos questions de manière détaillée.

Quand je me suis lancée dans le jardinage naturel il y a plusieurs années de cela, j’aurais tout donné pour avoir l’opportunité de pouvoir parler à des humains derrières des publications !

Eh bien, je l’ai fait pour vous !

Quel profil de jardinier avez-vous ?

Certains lecteurs sont déjà très avancés dans leur pratique, et ils souhaitent continuer à s’améliorer et à partager leurs découvertes.

D’autres lecteurs n’en sont qu’au début.

Ecoutez-vous !

Grâce au Club, vous faites les actions et les tests :

 

  • qui VOUS correspondent,
  • et à VOTRE rythme.

Grâce aux différents cas pratiques au fur et à mesure de ces numéros, vous verrez les diverses approches de permaculture selon les régions et les types de terrains.

Ne prenez pas le risque de ruiner votre santé et celle de votre sol.

98% des efforts du jardinage classique nous épuisent pour rien.

Car sans le soutien du Club, il est probable que :

Vous ne saurez pas comment éviter les ravageurs au jardin (limaces, maladies, mauvaises etc…) ;

Vous risquerez de mal acheter vos plantes, ce qui vous aura coûté de l’argent et ne vous rapportera rien du tout !

Vous risquez de noyer vos cultures, ou au contraire de provoquer leur sécheresse, en croyant bien faire.

Et je pourrais continuer la liste.

En fait, beaucoup de jardiniers croient ne pas avoir la main verte car ils se lancent sans avoir toutes les cartes en main.

Ne faites pas comme eux

Le Club des Jardiniers Sereins porte bien son nom.

Il est fait pour vous faciliter la vie :

  • restez serein quoi qu’il arrive,
  • ayez plus de temps à contempler la Nature plutôt qu’à désherber systématiquement
  • appliquez les « bonnes recettes », et… récoltez !

Le Club des Jardiniers Sereins, c’est la garantie d’un accompagnement humain.

Pour éviter d’être dégouté du jardinage, et de devoir repasser à la triste case-départ des supermarchés pour vos fruits et légumes !

Voilà ce que recevront les membres du Club le 15 de ce mois :

1. Que faire au jardin en Octobre :

> Les récoltes du printemps se préparent MAINTENANT.
Comment ? En revitalisant votre sol en automne pour le nourrir durant l’hiver. Découvrez les techniques concrètes et les principes dans ce premier numéro.

> Il est encore temps de récolter vos graines pour apprendre à faire la sélection naturelle !
Vous n’avez jamais sélectionné vos graines ? Découvrez le tutoriel de A à Z avec le cas de la tomate dans ce numéro.

> Envie de cultiver en intérieur cet hiver ? Découvrez 2 astuces de bouturage faciles et efficaces pour vos fruitiers, fraisiers et figuiers par exemple.

> Découvrez le mariage végétal vertueux du mois qui permet de cultiver deux espèces en même temps, en jouant sur le décalage de vitesse de croissance !

2. La nature décryptée :

> en quoi les maladies sont des agents de la fertilité de vos sols

> découvrez 2 grands principes de la permaculture applicable ce mois-ci

> les 2 règles de sols vivants

> l’astuce du mois en automne, avec la recommandation et l’explication des « couverts végétaux » pour nourrir et protéger votre sol l’hiver.

> enfin, l’astuce de micro-climat possible en automne pour cultiver des fruitiers résistants à ce changement de saison. Recommandation d’Octobre : un fruitier peu connu mais délicieux !

« Pass privé » pour poser vos questions directement

Chaque mois, nous répondons en détail aux questions des membres du Club.

En votre qualité de membre du Club, vous pouvez nous envoyer par email vos questions liées à votre jardin.

Etant submergée de sollicitations, je ne peux plus répondre aux questions des personnes non membres du Club.

Seuls les membres du Club pourront recevoir une réponse détaillée dans la publication mensuelle.

« Je souhaite recevoir la publication du Club par la poste »

Je sais que vous êtes nombreux à désirer un support papier, envoyé par la poste directement chez vous.

Je m’y attèle et vous proposerai ce service le plus rapidement possible !

Le meilleur n’est même pas le jardinage

Car si vous construisez votre jardin-potager, c’est pour vous, mais c’est AUSSI pour en jouir avec vos proches !

Je pense notamment à :

  • votre famille, enfants et petits-enfants qui viennent prendre une pause régénérante dans votre havre de paix.
  • vos amis qui viennent déguster vos plats délicieux, faits maison !
  • vos voisins avec qui vous pouvez partager vos récoltes et échanger vos meilleures graines.

En quoi ce Club change radicalement votre vie

Croyez-le bien, ce n’est pas juste une formule : dans mon cas, jardiner sans effort m’a littéralement permis de bouleverser mon quotidien et d’améliorer mon niveau de vie :

  • J’ai redécouvert le goût des fruits et des légumes d’antan.
  • J’ai plus de temps, car je suis libérée de nombreuses corvées depuis que le jardin roule en toute autonomie. Sinon, je n’aurais pas le temps d’être autant derrière mon écran pour échanger avec vous.Et c’est un réel plaisir !
  • J’ai l’immense joie et le luxe de consommer en quelques minutes des légumes sains. Je sais que cela ne semble pas très rationnel, mais je trouve qu’ils sont meilleurs lorsqu’ils viennent d’être récoltés « à chaud ».
  • Depuis que j’ai cessé les aliments-cochonneries en privilégiant le sain, le frais et le « bio-maison » j’ai une bien meilleure forme physique de manière générale.
  • Je me sens apaisée et « connectée » à la nature, en respectant les cycles naturels et en contemplant les saisons passer, qui ne se ressemblent jamais !

Recevez immédiatement vos 6 dossiers cadeaux qui accompagnent votre adhésion au Club

Le 15 du mois, les membres du Club reçoivent directement et personnellement leur publication.

Pour ne pas vous faire attendre, recevez immédiatement 6 cadeaux, envoyés directement dans votre boîte email.

Vous avez bien lu !
Je vous offre gratuitement 6 dossiers cadeaux traitant des thématiques indispensables à vos projets.

Voici ce que vous allez recevoir dans votre boite email dans quelques minutes :

Cadeau N°1 : « les pères de la permaculture »

Découvrez les fondateurs de la permaculture, d’où ils venaient, ce qui les motivait et les différentes influences qui ont créé ce qu’on appelle maintenant officiellement et mondialement « la permaculture ».

Cadeau N°2 : Toutes les questions à se poser au jardin

J’ai réuni dans ce dossier cadeau les 100 questions utiles à vous poser avant, pendant et après avoir réalisé votre projet de jardinage. Vous y trouverez également toute la méthodologie expliquée de A à Z avec mes conseils et outils en ligne pour vous aider.

Cadeau N°3 : Des exemples de permaculture réussis, c’est encore mieux !

Je vous livre différents portraits de « success stories » d’Autriche et de Jordanie pour vous inspirer avec des personnes comme vous, qui ont réalisé des jardins incroyablement astucieux et abondants, même là où cela paraissait impossible !

Cadeau N°4 : Mes conseils pour commencer express !

=> Un dossier ultra simple pour vous partager les 8 plantes et légumes que je vous recommande, car elles poussent facilement et demandent très peu d’entretien. Elles peuvent se faire en intérieur comme en extérieur. Ce dossier comprend également les listes des associations végétales à faire et celles à ne surtout pas faire.

Cadeau N°5 : faites votre choix de fleurs comestibles !

=> C’est le détail qui change tout dans les jardins. Il faut toujours associer des fleurs à vos fruits et légumes pour booster leur rendement et les protéger. Avec des fleurs comestibles, vous avez l’avantage de l’esthétique et celui du nourricier, 2 en 1. Je vous donne mon top 42 des fleurs comestibles (pétales, feuilles, ou fleurs).

Cadeau n°6 : les aromatiques, stars de l’intérieur !

=> Un dossier qui combine tout ce que vous devez savoir sur les herbes aromatiques à cultiver en plein air comme en appartement. Liste, calendrier, comment les utiliser pour vous soigner. Une base complète pour apprivoiser ces plantes indispensables !

Voici ce que disent ceux qui lisent Saine Abondance

« Marianne
Merci à Saine Abondance ! Ca a changé notre vie. Mon mari passe beaucoup moins de temps à bêcher et… à râler. Nos enfants aussi sont heureux. Ils ne mangent même des haricots et des épinards, que s’ils viennent du jardin !! »

« Jonathan
Excellent. Je m’intéresse au jardinage et à la permaculture depuis 3 ans maintenant. Et je dois dire que c’est la première fois que je trouve du contenu aussi qualitatif. Vous allez directement droit au but. C’est simple, concret. On sent que vous transmettez pédagogiquement vos expériences, que cela vous tient à cœur. Je vais suivre votre évolution avec intérêt. »

« Elise
Je suis novice et j’ai déjà créé mon potager extérieur grâce à vos conseils et votre soutien ! J’attends avec impatience mes premières récoltes ! Merci Florence pour vos réponses rapides et votre professionnalisme. »

« Joseph
Bonjour. J’ai retrouvé le goût d’avant. De vrais fruits et légumes de nos campagnes. Merci du fond du cœur de partager votre savoir pour ré-orienter le tir de la société actuelle. Merci pour vos newsletters aussi qui redonnent de l’espoir. »

«Julie et Max
Au top ! On a testé le mur végétal dans notre appart pour faire un potager d’intérieur. On était assez sceptiques, mais ça fonctionne hyper bien. On s’est abonné à toutes vos publications ! On adore ces astuces et nos potes commencent à s’y mettre !»

Garantie satisfait ou remboursé !

Je veux dire par là que :

Si vous pensez que le Club ne vous permet pas d’obtenir le jardin de vos rêves : autant nourricier qu’esthétique, autant abondant qu’autonome, alors envoyez-moi dans les 30 jours une simple note écrite par courrier électronique, et je vous rembourserai intégralement sans vous poser la moindre question.

Vous avez bien lu – même si vous décidez 30 jours après votre achat que cela n’a pas été assez profitable et bénéfique pour vous, je vous rembourserai jusqu’au dernier centime – et vous pourrez conserver mes publications et les dossiers cadeaux que je vous aurai fait parvenir.

Je pense que vous admettrez que je ne peux vous faire une proposition plus avantageuse que celle-ci.

Que risquez-vous ?

 

  • Rien ! Car vous bénéficiez de cette garantie satisfait ou remboursé.
  • Des récoltes tellement abondantes que vous aurez des surplus à partager.
  • Des voisins envieux de votre succès !
  • Les chants des oiseaux le matin seront presque trop forts, car ils seront de retour dans vos jardins grâce à la permaculture qui invite à nouveau la biodiversité chez vous.

 

  • Du temps à revendre ! Rendez-vous compte du temps que vous gagnez lorsque vous avez un jardin autonome et une alimentation saine à domicile ?
    Le tout sans entretien !

 

  • De l’argent ! Finies les corvées de courses…

 

Combien coûte l’adhésion à ce Club ?

Pour être tout à fait honnête, il m’a été très difficile de déterminer un prix.

Avoir un Club qui vous prend par la main et vous donne un accès complet à la permaculture est une chance incroyable.

L’accompagnement en temps réel, et à distance, quel que soit votre niveau a une valeur inestimable !

Car il va multiplier votre qualité de vie :

– il vous fait économiser énormément de temps et d’argent pour votre jardinage

– il vous permet d’obtenir et de conserver une santé de fer, naturellement et durablement

– il vous permet de prendre soin de ceux qui vous sont chers

– les conseils que vous apprenez en jardinage seront applicables dans votre quotidien pour transformer les problèmes en opportunités.

Les clés d’un tel succès durable valent des centaines, voire des milliers d’euros.

A combien estimez-vous votre rêve d’une vie saine et durablement abondante ?

L’adhésion à ce Club est une opportunité unique

Elle vous permet de réellement prendre soin :

  • de votre lopin de terre,
  • de vos proches,
  • de vous-même !

100% naturellement, et dès maintenant !

Toutefois, je considère qu’être heureux et en bonne santé est un droit. Tout comme savoir lire et écrire, ou avoir accès à l’eau potable. Ce sont des éléments indispensables à notre épanouissement.

Le prix pour devenir membre à part entière est de 67 euros par trimestre.

Un prix réduit pour vous

Et tenez-vous bien, en tant que nouveau membre, et comme vous me faites confiance depuis le début, vous n’avez même pas à vous acquitter de ce prix-là.

Je suis heureuse de vous retrouver dans le Club pour uniquement : 37 euros par trimestre.

Soit 12,33 euros par publication.

Le prix de 4 cafés dans les grandes villes…

Achèteriez-vous votre autonomie pour 12,33 € par mois ?

Ce prix est si faible qu’il en paraîtrait presque absurde.

En tant que membre du Club, vous aurez accès à une adresse email privée pour nous envoyer vos questions. Nous y répondrons dans la rubrique « courrier des lecteurs » de la publication.

Vous n’aurez jamais aucun frais de dossier ou frais complémentaire à payer, quels qu’ils soient.

 

Je vous rappelle que vous bénéficiez d’une garantie 100%satisfait ou remboursé

Je vous rembourse jusqu’au dernier centime et sur simple demande si vous n’êtes pas satisfait.

Même si vous décidez 30 jours après votre achat que cela n’a pas été assez profitable et bénéfique pour vous, je vous rembourserai jusqu’au dernier centime.

Et vous pourrez conserver les publications et les dossiers cadeaux que je vous aurai fait parvenir.

Vous ne prenez même pas le risque de perdre 37 euros !

Comment puis-je offrir une garantie aussi forte ?

Tout simplement parce que je sais que ce Club va vous faire économiser tellement d’années, et gagner tellement d’argent qu’il est impossible que vous me disiez autre chose que : « merci ! ».

En fait, beaucoup de lecteurs considèrent déjà que ces conseils et cette approche personnelle du jardinage naturelle que je vous partage est inestimable à leurs yeux.

Je le sais, parce que j’échange longuement et régulièrement avec ceux qui m’écrivent.

Voici les témoignages de ceux qui jardinent déjà avec ces techniques naturelles :

Mes meilleurs ambassadeurs, c’est VOUS :

Commencez votre nouvelle vie dès aujourd’hui en rejoignant le Club

Si vous n’aviez jamais osé vous lancer, mais que vous êtes prêt à sauter le pas, n’hésitez plus.

Comment cela fonctionne ?

 

Génial ! Je souhaite rejoindre le Club privé de Saine Abondance !
Cliquez ici pour découvrir le bon de commande de cette offre exceptionnelle :

Vous serez redirigé vers le formulaire de commande.

Une fois abonné, vous recevrez directement dans votre boite email :

  • vos dossiers cadeaux dans moins de 3 minutes,
  • ET votre publication confidentielle le 15 de ce mois-ci, et chaque 15 des prochains mois !

Il est temps de prendre soin de vous,
Florence Mont

PS : Si par hasard quelques questions restent pour vous encore en suspens, alors cette petite Foire Aux Questions pourra vous être utile.

C’est un ensemble d’interrogations qui m’ont été adressées récemment et qui méritent d’être éclaircies.

FAQ

 

  • Votre Club m’intéresse, mais est-ce le bon moment pour jardiner en automne ?

L’automne est une saison cruciale, car elle conditionne vos futures récoltes. C’est un moment privilégié pour les jardiniers stratèges en herbe du Club, puisqu’ils pourront prendre une longueur d’avance sur les potagers de leurs voisins.

Qui plus est, le jardin ne se limite pas aux actions du jardin. Une grande phase « intellectuelle » entre en jeu dès l’automne : la conception de l’aménagement naturel de votre futur jardin se joue dès l’hiver.

Prenez le temps de lire tous ces conseils et d’imaginer votre eldorado dès le retour des beaux jours !

Du commencement à l’optimisation du jardin, le Club vous accompagnera où que vous soyez.

  • Je suis débutant, est-ce le Club est fait pour moi ?

Si vous êtes débutant, c’est encore mieux ! Vous pourrez installer les meilleures bases naturelles dès le début, sans passer par les erreurs les plus communes.

  • J’ai déjà plus de 20 ans d’expériences. Est-ce que le Club est fait pour moi ?

Oui, car avec le vivant, on n’a jamais fini d’apprendre. De nombreux jardiniers-lecteurs aguerris suivent de près ces conseils naturels pour découvrir de nouvelles astuces et améliorer l’existant.

Qui plus est, votre expérience est fort enrichissante pour le Club et vous pourrez à tout moment faire partager aux membres du Club vos constats, photos et bons plans pour améliorer nos pratiques.

  • Que vais-je recevoir concrètement ?

Vous recevrez une publication le 15 de chaque mois, sous format numérique à l’adresse email avec laquelle vous vous serez abonné au Club.

  • Pouvez-vous me livrer cette publication par la poste ?

Je travaille actuellement pour mettre en place ce service de livraison à domicile sous format papier.
Vous pouvez vous abonner dès aujourd’hui au Club sans crainte : dès que le service de livraison sera prêt, je vous indiquerai la marche à suivre.

  • Je réside à l’étranger (Hors France), puis-je quand même recevoir par courrier votre publication ?

Bien sûr, dès que ce service sera opérationnel, je vous indiquerai les différents frais de livraison par zone géographique.

  • J’ai peur d’une arnaque. Vous diffusez déjà de nombreux conseils gratuitement. Pourquoi ce nouveau Club ?

Vous êtes très nombreux à me féliciter pour ce projet d’une Saine Abondance.
Ce service gratuit par email de conseils basiques en jardinage naturel a pour vocation de vulgariser les principales notions, pour aider à diffuser cette nouvelle approche naturelle au plus grand nombre.

Toutefois, je suis bien consciente que ce service gratuit a ses limites.

Vous êtes également de plus en plus nombreux :

  • à me poser des questions personnelles et précises,
  • à souhaiter toujours plus de contenu concret.

Afin d’assurer un accompagnement de qualité et récompenser le travail de cette expertise, le Club répond donc à cette demande approfondie de nombreux lecteurs.

Ce Club payant n’interfère pas avec les conseils par email que vous recevrez encore de ma part, gratuitement.

Si vous avez encore des doutes ou des questions, n’hésitez pas à me contacter comme d’habitude sur l’adresse suivante : florence@saine-abondance.com

Il est temps de prendre soin de vous,
Florence

 

[1] http://www.capital.fr/lifestyle/quand-les-produits-bio-ne-le-sont-pas-vraiment-1229995
[2] https://www.nouvelobs.com/rue89/rue89-planete/20150126.RUE7557/une-pomme-de-1950-equivaut-a-100-pommes-d-aujourd-hui.html
[3] http://www.lasantedanslassiette.com/au-menu/articles/fruits-legumes-pesticides.html
[4] https://www.liberation.fr/planete/2017/10/04/monsanto-je-ne-veux-voir-personne-souffrir-comme-mon-mari-a-cause-du-roundup_1600627

CGV